Recherche personnalisée
Partagez:
 

II: l’assemblée générale et son fonctionnement

L’Assemblée Générale se compose de tous les membres des Nations Unies, c’est-à-dire avec la présence de tous les Etats membres

des Nations Unies. Chaque Etat a cinq représentants à l’Assemblée générale.

L’Assemblée se réunit afin d’examiner toute affaire et / ou question entrant dans le cadre de la Charte des Nations Unies, et après examen et discussion peut formuler des recommandations aux membres du Conseil de Sécurité et / ou aux membres de l’ONU (l’Organisation des Nations Unies) . elle peut ainsi discuter de toute question lui ayant été soumise (soit directement pas un des Etats membres de l’ONU, soit par un membre du Conseil de Sécurité, soit par un Etat non membre de l’ONU) concernant la paix et son rétablissement ou son maintien et des mesures à prendre dans ce but. Elle peut aussi examiner les principes des Nations Unies, tels que la réglementation de l’armement, afin de garantir la sécurité internationale. Néanmoins, si le conseil de Sécurité remplit sa fonction et règle un différend, alors l’Assemblée générale ne doit pas se prononcer , ne doit pas donner de recommandations.
L’Assemblée générale peut également ouvrir des enquêtes afin de donner les recommandations adéquates afin d’encourager le développement de relations internationales étroites, et également l’établissement du droit international.

C’est également au sein de l’Assemblée générale que sont décidés les budgets de l’ONU. Les fonds proviennent des Etats membres eux-mêmes, et c’est encore l’Assemblée générale qui répartit les montants à verser par chacun des Etats membres.

Une fois les recommandations faites, on procède à un vote, afin de décider des décisions à prendre et de trancher par la voie de la majorité des voix. Chaque membre dispose d’une voix, soit chaque Etat membre de l’ONU n’a qu’une voix malgré le nombre de ses représentants qui n’est pas unique. Afin qu’une décision soit prise, on tranche à la majorité des deux tiers parmi les membres présents et votants. Par exemple, si trente Etats membres sont représentés, il faudra au moins que vingt des trente membres votent en faveur de l’application d’une décision pour qu’elle le soit effectivement.

En effet, tous les membres présents ne peuvent pas voter. Si un Etat membre est en retard dans ses paiements à l’Organisation, et son retard équivaut au montant des deux dernières années, alors il ne peut participer à aucun vote. Il peut néanmoins participer aux réunions de l’Assemblée générale. Si le membre n’a pas pu honorer son paiement mais que des circonstances atténuantes peuvent lui être accordées, alors l’Assemblée peut faire une exception et l’autoriser tout de même à participer au vote.

Les sessions de l’Assemblée générale sont au nombre d’une par an. Des sessions extraordinaires peuvent néanmoins être organisées au cours de l’année selon les circonstances. Il faut savoir que l’Assemblée n’est pas toujours présidée par la même personne ; un président différent est désigné pour chaque session.
C’est également l’Assemblée générale qui crée les différents organes additifs dont elle aurait besoin pour mener à bien ses missions.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
Sur réseaux sociaux
Facebook
Twitter
2017 © Lionandcat Technologies - Suite #369, 925 Boul. de Maisonneuve West, Montréal, Québec, Canada, H3A 0A5. Tous droits réservés.