Recherche personnalisée
Partagez:
 

Charte des Nations Unies I: son origine et ses buts

LA chartes des Nations Unies a été signée le vingt six juin mille neuf cent quarante cinq. Elle est constitutive

de l’Organisation des Nations Unies, l’ONU.

Cette charte est donc la charte fondatrice de l’ONU. C’est à San Francisco que cinquante des représentants de cinquante pays se sont rencontrés. Ils y ont formulé des propositions, et fixe les droits ainsi que les obligations des Etats membres de l’ONU. Il est à noter que la Pologne n’a pu signer la dite charte au vingt six juin, mais qu’elle la signera plus tard sans que cela n’affecte néanmoins son appartenance ni son statut au sein des cinquante et un pays fondateurs de l’ONU.

Les grands principes des relations internationales y sont définis, c’est dont une convention internationale. Elle est constituée d’un préambule et suivie de dix-neuf chapitres.

Le préambule marque les engagements pris par les cinquante et un pays comme par exemple à favoriser le progrès social et protéger les générations futures du fléau de la guerre. Les pays membres y établissent également un schéma d’action afin d’arriver aux buts fixés dans la première partie du préambule ; ainsi est-il stipulé que les pays membres s’engagent à faire montre de tolérance envers les autres pays ainsi qu’à recourir aux institutions internationales afin de favoriser les progrès économiques et sociaux.

Le titre du premier chapitre de la charte est «Buts et Principes» ; ici y sont définis clairement les buts de l’ONU dans un premier temps, puis les principes selon lesquels les pays membres doivent agir. Ainsi y est-il stipulé qu’il est interdit que les nations unies n’interviennent lors d’une action ne dépendant que d’un gouvernement seul . Autrement dit, les pays membres n’ont pas le droit d’agir sur la politique interne d’un pays. La charte ne régit donc que les relations entre les pays, afin de les éviter d’entrer en conflit. L’emploi de la force et / ou de la menace envers un ou d’autre (s) pays est ainsi interdit. Il va de soi que les pays non membres des nations unies doivent être incités à respecter les principes fondamentaux de paix et de pacifisme des pays membres afin de garantir une pays générale, internationale.

Le deuxième chapitre porte sur les membres des Nations Unis. Ainsi y est il établit que seuls les pays ayant participé à la fondation de la dite charte ne peuvent être considérés comme membres originaires des dites Nations Unies. Les pays adhérant à ses principes peuvent évidemment rejoindre l’ONU. Alors, l’Assemblée Générale ainsi que le Conseil de Sécurité se prononceront sur l’entrée d’un pays dans l’ONU en tant que nouveau membre.
Le chapitre troisième porte sur les organes constitutifs de l’ONU , et prévoit : une assemblée générale, un conseil de sécurité, un conseil économique et social, un conseil de tutelle, une cour internationale de justice ainsi qu’un secrétariat. Il est important de préciser que ce chapitre prévoit également et donne de fait l’aval à la création d’organes additifs à créer dans le futur si cela s’avérait nécessaire.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
Sur réseaux sociaux
Facebook
Twitter
2017 © Lionandcat Technologies - Suite #369, 925 Boul. de Maisonneuve West, Montréal, Québec, Canada, H3A 0A5. Tous droits réservés.