Recherche personnalisée
Partagez:
 

La médiation familiale professionnelle

Au cours de votre vie, vous pouvez rencontrer des difficultés avec des membres de votre famille. Ces difficultés peuvent être

au niveau d’un mariage, d’un concubinage ou d’un PACS. Elles peuvent également concerner un lien intergénérationnel. Elles peuvent également concerner des décès et les conséquences en termes d’héritage par exemple. Mais cela peut également concerner des situations familiales pour la protection de l’enfance.
La médiation familiale professionnelle est sollicitée le plus souvent avant une procédure judiciaire. C’est un moyen de résoudre un problème familial sans passer devant les tribunaux. Mais elle peut également intervenir pendant ou après un jugement.
On sollicite l’intervention d’un médiateur à tout moment d’une situation conflictuelle qui risque d’aboutir à une rupture de liens familiaux.
Le recours à la médiation familiale peut être demandé par les personnes elles-mêmes ou par des institutions judiciaires telles que le juge.
Ce type de conciliation s’effectue au travers d’entretiens familiaux. Le nombre de ces rencontres varie en fonction des questions abordées. En pratique, ces séances peuvent s’étaler de quelques semaines à un trimestre. En général, 6 à 8 séances sont suffisantes. Chacune d’entre elles dure en général de 1 h 30 à 2heures. Le contenu de ces entretiens est strictement confidentiel. Si à l’issue de ces séances, les parties ont trouvé un accord, ces dernières peuvent demander à un juge l’homologation de ce dernier. Dans ce cas, un document sera établi et matérialisera l’engagement moral des intervenants.
Les entretiens de médiation se déroulent au sein du service de médiation, au sein de la maison de justice et de droit ou dans des points d’accès au droit.
Les entretiens sont réalisés en présence d’un médiateur. Ce dernier est d’une personne qualifiée, diplômé d’État par décret du 3 décembre 2003. Il doit respecter les principes déontologiques arrêtés par le Conseil national consécutif de la médiation familiale du 22 avril 2003. Son rôle n’est pas de juger ou de prendre parti pour un des intervenants. Son travail consiste à accompagner les membres d’une famille pour les aider à résoudre leurs conflits. Il n’apporte aucune solution. Il aide simplement les personnes présentes à trouver la solution la plus adaptée à leur situation.
Combien coûte la médiation familiale ? Une participation financière est demandée à chaque séance et par personne. Seules les personnes bénéficiant d’une aide juridictionnelle bénéficient de ce service gratuitement. Les frais de chaque séance sont en fonction du revenu mensuel de chaque individu pouvant aller de 2 à 131 €.
Si vous pensez être dans une situation de difficultés familiales, vous pouvez demander des renseignements sur la médiation. Ces informations sont gratuites. On peut vous renseigner lors de séances de façon collective ou individuelle. La confidentialité et l’anonymat des personnes contactant un médiateur sont respectés. Ainsi toutes personnes peuvent se renseigner sur ce processus.
La médiation familiale professionnelle est souvent une alternative pour résoudre, à l’amiable, un conflit familial avant l’intervention des hommes de loi.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
Sur réseaux sociaux
Facebook
Twitter
2017 © Lionandcat Technologies - Suite #369, 925 Boul. de Maisonneuve West, Montréal, Québec, Canada, H3A 0A5. Tous droits réservés.