Recherche personnalisée
Partagez:
 

Maitriser la facture d’eau en copropriété

Dans les charges de copropriété, l’eau est un poste important. Avec les différentes actions menées pour assurer la qualité de

l’eau et le non gaspillage de cette dernière, l’eau comme le chauffage devient un enjeu majeur des syndics. Effectivement, d’après de récentes études, le prix de l’eau par copropriétaires varie de 3,05 € à 5 € par m2 par an en fonction des régions.
Avec la loi dite Grenelle 2, les collectivités locales doivent faire un audit des installations d’eau potable. Cet audit doit mettre à jour la qualité de l’eau mais également l’état du réseau de  de distribution pour faire la chasse aux fuites d’eau.

Pour maitriser la consommation d’eau dans le cadre d’une copropriété, une première mesure à mettre en œuvre est la pose de compteur individuelle. En général, dans les copropriétés, il existe un seul compteur d’eau pour plusieurs copropriétaires. Ce dernier comptabilise la consommation d’eau froide. Cette consommation est ensuite répartie entre les copropriétaires  en fonction des tantièmes du logement. Ainsi, les occupants se sentent moins responsable de leur gaspillage. Avec un compteur individuel, la facture d’eau produite est individuelle. Les copropriétaires payent leur propre consommation ce qui a pour effet de les responsabiliser sur leur consommation d’eau froide. L’installation de compteur individuel pour l’eau froide permet d’envisager une diminution de la consommation de 20 à 30% la première année de leur installation. Les compteurs pour l’eau chaude sont déjà obligatoires.
L’autre mesure pour réduire les factures d’eau est la chasse aux fuites. Grâce au compteur, vous avez la possibilité de détecter des consommations anormales. Ainsi, vous pouvez mettre en évidence des fuites sur le réseau de distribution d’eau froide. Des fuites sur un circuit de distribution d’eau peuvent augmenter votre consommation en eau de 15 à 30 %. La détection de fuites d’eau peut être simple dans certains cas. Effectivement, les premières causes de gaspillage d’eau sont visibles. Il s’agit d’un filet d’eau s’écoulant au niveau des chasses d’eau mais également des robinets dont les joints ne sont plus étanches. Pour vérifier si vous avez une fuite d’eau, il suffit de relever votre index de consommation sur votre compteur le matin avant de quitter votre domicile et de relever cet  index de retour chez vous le soir. Si ce dernier a changé alors qu’aucune activité usant de l’eau a été faite au cours de la journée, cela implique une fuite d’eau depuis votre compteur et donc un gaspillage.
Pour rechercher une fuite dans les parties communes, il faut opérer de la même façon mais sur une plage horaire plus réduite et dans la nuit. Par exemple, un relevé d’index au compteur collectif entre 3 et 4 h du matin permet de mettre en évidence une fuite.

Pour pallier aux problèmes de fuite, des copropriétés souscrivent des contrats d’entretien pour le réseau de distribution d’eau. Avec ce contrat,  une à deux fois par an, un contrôle est réalisé logement par logement pour vérifier l’état des robinetteries, des chasses d’eau.

Grâce à ces différentes dispositions, la facture d’eau sera allégée et du fait, les frais de copropriétés également. L’eau est un bien précieux qu’il faut protéger et ne pas gaspiller.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
Sur réseaux sociaux
Facebook
Twitter
2017 © Lionandcat Technologies - Suite #369, 925 Boul. de Maisonneuve West, Montréal, Québec, Canada, H3A 0A5. Tous droits réservés.