Recherche personnalisée
Partagez:
 

Comment bien choisir son locataire ?

Lorsque votre logement destiné à la location est de nouveau libre, le plus difficile et le plus stressant est la

recherche et la sélection d’un nouveau locataire.
En tant que propriétaire-bailleur, la question de la solvabilité du futur locataire est votre principale préoccupation.

Au même titre qu’un emprunteur pour l’acquisition d’une résidence principale, le loyer et les charges du logement loué par le futur locataire, ne doit pas dépasser un tiers de ses revenus nets.  Pour minimiser les risques, certains propriétaires bailleurs préfèrent prendre un locataire dont le loyer et les charges correspondent à un quart de son salaire net. Cette précaution permet au locataire d’avoir d’autres charges annexes.
Mais comment connaître la situation financière de votre futur locataire ? La loi de 1989 autorise les propriétaires-bailleurs à demander au prétendant au logement un certain nombre de documents. Ainsi vous pouvez demander à votre futur locataire de justifier ces revenus en lui demandant une copie de son dernier avis d’imposition. Vous avez également la possibilité de lui demander en complément la photocopie de ces trois derniers bulletins de salaires tout comme une copie de contrat de travail. Cela vous permet de connaître sa situation face à cet emploi. Effectivement, vous pouvez ainsi savoir si son emploi est à durée indéterminée ou à durée déterminée. Vous pouvez également demander la copie des trois dernières quittances de son logement actuel, s’il est déjà locataire.  Vous devez vérifier que l’adresse indiquée sur les quittances est bien celle qu’il vous a fourni pour le contacter. Si les coordonnées du bailleur ne sont pas indiquées précisément, vous pouvez demander à votre candidat à la location de vous les préciser. Vous pouvez ainsi contacter cette personne pour vous assurer que votre futur locataire n’a pas eu d’incident de paiement avec lui. Vous pouvez également lui demander une attestation des allocations familiales ou d’allocation logement, car ces  versements complètent les revenus du locataire.

Avec ces informations vous avez la situation financière de votre futur locataire à un instant T.
Au cours de son bail dans votre logement, sa situation financière peut changer et le mettre en difficulté de paiement. Pour palier à ce souci, il est recommandé de prévoir avant la signature du bail une clause de solidarité. Avec cette clause, le locataire est tenu de payer ses loyers et les charges attenantes à la location et cela pendant toute la durée du bail en cours. Associé à cette clause, il est recommandé de demander l’engagement d’une caution. Cette caution dite solidaire est une personne ou un organisme qui s’engage à payer le loyer et les charges du locataire en cas de défaut de paiement de ce dernier. L’engagement de cette caution doit être notifié avant la signature du contrat de location. Vous ne pouvez pas demander un engagement d’une caution solidaire si par ailleurs vous avez souscrit une assurance pour loyer impayé.

Pour choisir votre locataire, la loi de 1989 vous interdit de demander à ce dernier certains documents. Ainsi, vous ne devez pas demander une copie de ses relevés de compte ou une attestation d’absence de crédit. Il est également interdit de demander une attestation de la banque pour une bonne tenue de compte.

Choisir un locataire est toujours un moment difficile car il y a toujours une part de risque à prendre en tant que propriétaire bailleur.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
Sur réseaux sociaux
Facebook
Twitter
2017 © Lionandcat Technologies - Suite #369, 925 Boul. de Maisonneuve West, Montréal, Québec, Canada, H3A 0A5. Tous droits réservés.