Recherche personnalisée
Partagez:
 

L’avocat

Dans les métiers de la justice et du droit, ce métier est le plus connu.
Dans la définition la plus

classique de ce métier, on est accoutumé à entendre cette argumentation suivante : « c’est un défenseur de la veuve et de l’opprimé ». Effectivement, cet homme de loi a pour mission la défense et il peut avoir un rôle de conseil.
Dans cette dernière fonction, il travaille avec et pour les entreprises. Il prend la dénomination d’affaires. Sa mission l’amène à travailler avec des entreprises multinationales, des banques, des assurances et autres types de sociétés. Sa fonction est de prévenir les risques de procès préjudiciables de l’entreprise qui l’emploie. Il aide à la rédaction des contrats dont l’entreprise a besoin et il règle les litiges que cette dernière peut avoir. Dans cette dernière situation, l’avocat d’affaires à un rôle de médiateur.
Dans sa fonction de défense, il défend les intérêts de son client. Afin de préparer son argumentation, il est amené à rencontrer son client avant le procès. Après ces différentes entrevues, il constitue son dossier et il rédige les documents nécessaires à la défense de son client. Il assiste son client auprès des juges d’instruction pour s’assurer du respect des procédures et de ses droits. Il est présent également à l’audition des témoins et aux différentes expertises du dossier d’inculpation. Lors du procès, il plaide la cause de son client. Dans ce cas, il est nommé pénaliste. Ce dernier peut défendre les criminels supposés.
Il peut également intervenir lors des règlements de divorces. Il peut également être sollicité lors des règlements de successions ou de conflits divers. Dans ce cas, on le nomme avocat de proximité.

Cet homme de loi peut être commis d’office ou à son compte. Pour exercer sa profession, il doit être inscrit à un barreau. Un barreau est l’ensemble des membres de cette profession rattachés à un tribunal de grande instance. Il peut exercer dans des cabinets privés, dans des tribunaux ou des audiences.

Ce métier réclame un certain nombre de compétences. La connaissance du droit est plus que nécessaire, mais il faut également être un travailleur acharné. Effectivement, une grande quantité de travail est demandée à cet homme de loi sur chaque affaire. Il faut également avoir un esprit de gagnants. Lors des plaidoiries, ce dernier doit convaincre l’assistance que le jugement doit être rendu dans le sens de son client. Lors de cette plaidoirie, il doit captiver l’attention de son auditoire. Pour cela quelques talents d’acteur et un bon sens de la mise en scène peuvent être des atouts pour cet homme de loi. Pour exercer ce métier, il faut être à l’écoute. Il faut également avoir un sens du contact humain. A la vue des informations glanées lors des affaires, il doit être doté d’un esprit d’analyse pointue. Il doit également avoir un sens de l’observation.
Hormis ces qualités et ces compétences, il faut suivre une formation dans un des Centres Régionaux de Formation Professionnelle d’Avocats. Ces centres sont rattachés à chaque cour d’appel. Cette formation est accessible aux étudiants diplômés d’une maitrise de droits.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
Sur réseaux sociaux
Facebook
Twitter
2017 © Lionandcat Technologies - Suite #369, 925 Boul. de Maisonneuve West, Montréal, Québec, Canada, H3A 0A5. Tous droits réservés.