Recherche personnalisée
Partagez:
 

Devenir secrétaire assistante juridique

La ou le secrétaire assistant(e) juridique accompagne les avocats, mais aussi les huissiers de Justice, les notaires et tous les

autres professionnels du Droit. Ce métier a trait au secrétariat, certes, mais requiert également de nombreuses compétences en Droit. En effet, les fonctionnement des Institutions du Droit, mais aussi de toutes les différentes procédures doivent être connus par ces secrétaires assistant(e)s spécialisé(e)s.

Les différents types de secrétaires et leur rôle

Suivant le niveau de qualification, une secrétaire peut être simplement assistante ou bien secrétaire de direction. Hormis le travail de secrétariat que l’on soupçonne, il ou elle doit également organiser la vie des juristes pour lesquels il ou elle travaille. La tâche de secrétariat n’est d’ailleurs pas ce que l’on pourrait penser puisque le ou la secrétaire, ou assistant(e) ou secrétaire de direction devra jongler avec un vocabulaire juridique en permanence. Organisation et méthode sont donc au rendez-vous. Selon le type de juristes pour lesquels vous aurez à travailler, certains pourront être spécialistes du Droit International et dans il vous faudra alors avoir une bonne maîtrise d’une langue étrangère au moins.

Les secrétaires juridiques peuvent devenir par la suite clercs de notaire ou d’huissiers par exemple, grâce à l’expérience acquise et en passant de nouveaux examens professionnels.

L’avancement dans ce domaine dépend, effectivement, de la taille de l’entreprise dans laquelle ils ou elles travaillent et donc des places qu’elle propose. Il dépend également du type d’entreprise : cabinet d’avocats, d’huissiers, de notaires, tous n’ont pas les mêmes besoins et donc ne proposeront pas les mêmes «promotions» . En effet, vous ne pourrez «gravir les échelons» en tant que clerc de notaire par exemple que si vous travaillez effectivement dans un cabinet de notaires !

La formation

En plus d’une formation en secrétariat quelle qu’elle soit, il pourra vous être demandé un BTS soit assurances donc adapté aux services juridiques des compagnies d’assurances, soit assistant de direction mais avec une formation juridique accomplie en parallèle comme par exemple un DEUG ou une Licence de Droit .

Un DEUST d’assistanat juridique peut être requis, ou encore un DUT en carrières juridiques. Certaines de ces formations comme le DEUG de Droit et les BTS sont accessibles par le CNED (Centre National d’Enseignement à Distance) et vous permettront donc de vous former sans avoir à assister à des cours à l’extérieur de chez vous. L’Ecole Nationale de Droit et d Procédure forme également aux métiers de l’assistanat juridique (ENADEP).

Quel que soit votre choix, sachez qu’il est essentiel que vous aimiez les approches de pensées juridiques et que le domaine du juridique en lui-même vous intéresse. Ces métiers étant toutefois des métiers du secrétariat ou en étant très proches, une bonne maîtrise informatique sera nécessaire, donc cela va sans dire qu’il faut que cela fasse partie de vos centres d’intérêts en plus du domaine juridique.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
Sur réseaux sociaux
Facebook
Twitter
2017 © Lionandcat Technologies - Suite #369, 925 Boul. de Maisonneuve West, Montréal, Québec, Canada, H3A 0A5. Tous droits réservés.