Recherche personnalisée
Recherche personnalisée
Partagez:
 

Devenir juge

Un juge est un magistrat chargé de régler les litiges entre deux parties. Il existe plusieurs types de juge, dont

le tout nouveau élaboré depuis juillet 2002, le juge de proximité.

Les différents types de juges

Tout d’abord, le juge d’instruction. Ce dernier est chargé de diriger les enquêtes judiciaires. Il peut de ce fait travailler avec des agents de police et délivrer des commissions rogatoires. C’est grâce à l’enquête dirigée par le juge d’instruction qu’il est possible de rendre un jugement sur une affaire. Attention, il la dirige, mais n’en décide puisqu’il doit être saisi par le Parquet ou sur demande d’une victime afin d’être en charge d’une affaire. Il enquête donc sur des faits sur lesquels il lui est demandé d’enquêter.

C’est suite à une nouvelle juridiction qu’apparaît la fonction de juge de proximité, par l’initiative de l’ancien Président de la République Jacques Chirac. Elle a pour but de «désengorger» la système de Justice français. C’est ainsi qu’une part des tâches qui anciennement incombaient à la police et aux tribunaux de Grande Instance (TGI) se retrouvent à la charge de ces nouveaux juges. Ils leur incombe de régler les petits litiges de notre vie quotidienne, sans que les particuliers aient à faire face à de lourdes procédures. La simplification de ces procédures permet ainsi à plus d’affaires de voir le jour et donc à plus de litiges réglés. Le juge de proximité doit donc travailler en étroite collaboration avec les avocats et les parties concernées, et fait face à moins de procédures parfois purement administratives.

Le juge du tribunal de Grande Instance ne juge pas de tous les types d’affaires : il existe cinq types de juges dits généraux ; des Libertés, des affaires familiales, de la mise en état, de l’urgence et enfin de l’exécution.

Les formations possibles

Quel que soit le type de fonction qui vous intéresse, vous devrez passer par l’Ecole Nationale de la magistrature. Pour y accéder, il vous faut d’abord être de nationalité française, être en règle selon l’armée (avoir effectué votre service ou votre JAPD), jouir de vos droits civiques (soit ne pas avoir de casier judiciaire, par exemple), être apte physiquement. Sachez qu’une enquête sera menée à votre propos par les Renseignements Généraux afin de s’assurer de votre «bonne moralité». Une fois ces conditions réunies, vous pouvez remplir un dossier.

Au niveau de vos études, il y a plusieurs possibilités pour rejoindre l’Ecole de la magistrature. Différents parcours sont envisageables : vous pouvez d’abord être recruté sur concours externe. Ce concours est ouvert à toute personne âgée de moins de vingt-sept ans étant Bac+4 ou bien ayant effectué des études en institut politique, ou bien encore ancien élève de l’ENS (Ecole Normale Supérieure). Le recrutement par concours externe est ouvert à tout fonctionnaire ou agent de l’Etat, ou de la fonction publique hospitalière ayant exercé pendant au moins quatre ans et étant âgée de moins de quarante ans. Une préparation au concours est alors accessible. Il existe un troisième concours, ouvert à ceux ayant exercés au minimum huit ans dans le domaine privé de la Justice. Vous pouvez également vous faire recruter sur titre, donc en ayant fait des études dans cette optique. Vous devez pour cela avoir entre vingt-sept et quarante ans, avoir soit obtenu une maîtrise de Droit et avoir exercé pendant au moins quatre ans dans le secteur juridique ou social, soit être docteur en Droit et posséder un autre diplôme en parallèle.

Une fois que vous avez été recruté, vous suivrez une formation de vingt-cinq mois , divisés de la manière suivante : huit mois seront destinés à un enseignement théorique, et les dix-sept autres seront effectués en stage. Par la suite, vous devrez vous spécialiser en suivant une formation en six mois.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
Sur réseaux sociaux
Facebook
Twitter
2017 © Lionandcat Technologies - Suite #369, 925 Boul. de Maisonneuve West, Montréal, Québec, Canada, H3A 0A5. Tous droits réservés.