Recherche personnalisée
Partagez:
 

L’administrateur judiciaire

Dans les métiers liés à la justice et aux droits, vous avez la fonction d’administrateur ou mandataire judiciaire. Le rôle

de cette personne est de seconder les entreprises en difficulté. Elle intervient dans le cadre d’une procédure de redressement au niveau juridique. Elle est mandatée par le tribunal et le ministère public pour gérer et aider la société en difficulté.
Mais, cet administrateur a plusieurs missions à accomplir. Il doit surveiller la gestion et assister le chef de l’établissement en question.
Ainsi, il intègre l’entreprise afin de connaître son activité et son fonctionnement. Doté de ces connaissances, il a pour mission d’essayer de sauver la société en détresse avec les emplois liés à cette structure. Il a pour objectif de limiter le nombre de licenciements tout en sauvant l’entreprise. Il a un rôle de conciliateur et de médiateur. L’administrateur judiciaire se rapproche des organismes bancaires pour rééchelonner les dettes et ainsi propose un plan de redressement financier. Il doit trouver les solutions pour améliorer la situation et élaborer un bilan économique et social qu’il fournira au tribunal. Dans les cas de liquidation, il propose un plan de cession.
Il a le pouvoir de mettre en place une administration provisoire pour remplacer les dirigeants en place. Dans le cas d’une administration provisoire, il devient, de fait, le gérant.
Cet administrateur assure cette fonction auprès des associés ou des actionnaires. Dans le cas d’une succession, il a en charge d’administrer les biens concernés.

Pour occuper les fonctions d’un administrateur, vous devez dans un premier temps être diplômé d’une maitrise en droit, science économique et gestion. La formation s’organise en trois années de stage dans l’étude d’un administrateur judiciaire. A l’issue de cet apprentissage, l’étudiant se présente à un examen d’aptitude. Ce dernier comprend 3 épreuves écrites et 5 orales. Sur ces différentes matières, 5 d’entre elles concernent le droit. Il faut donc avoir de solides connaissances en droit et être apte à assurer une bonne gestion. Ce mandataire est amené à plaider devant le tribunal de commerce, en audience publique ou en chambre du conseil. Il faut donc avoir des compétences d’orateur pour exercer cette fonction. De plus en plus d’étudiants des écoles de commerce s’orientent vers cette formation. La rémunération moyenne d’un administrateur est d’environ 2300 € brut par mois. Cet homme de loi n’est ni un fonctionnaire, ni un agent de l’État. Il exerce en libéral. Il peut exercer en indépendant ou au sein d’une société civile professionnelle.
Dans le cadre de son activité, ce mandataire est contrôlé par les tribunaux et le ministère public. Il peut exercer dans tout le pays cas sa compétence est reconnue au niveau national.

Un administrateur judiciaire doit avoir un certain nombre de qualités pour mener à bien ses missions. Il doit être à l’écoute des parties concernées pour être le plus conciliant. La diplomatie et le tact sont des atouts majeurs pour ce métier. Il doit tenir compte du côté humain de sa mission même si cette dernière est purement administrative et financière.

 
Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



 
Sur réseaux sociaux
Facebook
Twitter
2017 © Lionandcat Technologies - Suite #369, 925 Boul. de Maisonneuve West, Montréal, Québec, Canada, H3A 0A5. Tous droits réservés.